L'aéroport Malpensa de Milan perdra dimanche son rang de plateforme de transit international, en dépit des protestations des élus et des entrepreneurs du nord de l'Italie. Dès dimanche, Alitalia taillera dans le vif de son programme en réduisant la voilure à 366 vols par semaine au départ ou à destination de Malpensa, contre plus de 1 200 précédemment, pour mettre fin aux pertes qu'elle subit sur l'aéroport milanais. (AFP)