Après un début d'année difficile, marqué par le coronavirus, les marchés ont réussi à se redresser, selon l'entreprise, en livrant 505.583 voitures neuves au cours du dernier trimestre 2020 (contre 488.471 à la même période un an plus tôt). Ce qui en fait le 4e trimestre le plus réussi de son histoire pour Audi.

Le chiffre d'affaires total est passé juste sous la barre des 50 milliards d'euros l'an dernier, là où il était de 55,68 milliards d'euros en 2019. Le bénéfice opérationnel est tombé à 2,74 milliards d'euros, contre 4,5 milliards d'euros en 2019.

Succès des SUV

D'après Audi, ce sont les modèles plus grands, et les SUV en particulier, qui ont connu le plus de succès l'année dernière. Les livraisons du Q3 et de l'A6 ont, par exemple, augmenté de 18,1 % et de 11,8 %, respectivement. L'Audi e-tron entièrement électrique - qui est construite à Bruxelles - (et l'Audi e-tron Sportback) a été la voiture électrique la plus vendue d'une marque premium allemande dans le monde, affirme le constructeur.

L'entreprise allemande prévoit que plus de la moitié de ses modèles nouvellement lancés sur le marché seront équipés d'une prise cette année. D'ici 2025, Audi veut d'ailleurs en avoir plus de 20 entièrement électriques dans sa gamme. Le constructeur automobile prévoit que, d'ici là, un tiers de toutes les nouvelles voitures dans le monde seront électriques ou hybrides.

L'usine de Forest liée à l'e-tron

Ce bond de l'électrique se marque aussi sur le site de production belge d'Audi. En 2020, quelque 42 100 voitures sont sorties des chaînes de montage de l'usine bruxelloise de Forest. Un chiffre en très léger recul par rapport aux 43 009 comptabilisées en 2019.

La direction d'Audi a souligné jeudi matin que l'e-tron était un succès pour le constructeur automobile. "La voiture est numéro un en Norvège et se porte également très bien dans de nombreux autres pays européens", souligne-t-elle.

La demande pour ce modèle électrique a augmenté de près de 80 % l'année dernière par rapport à 2019, selon Audi.