Le conglomérat allemand Thyssenkrupp va supprimer 5.000 emplois supplémentaires "dans les trois prochaines années", s'ajoutant aux 6.000 suppressions déjà annoncées en mai 2019, après une perte opérationnelle ajustée de 860 millions d'euros pour son exercice 2019/2020, plombé par la crise du Covid-19. "Pour faire face (...) aux effets de la pandémie de Covid-19, Thyssenkrupp a besoin d'une réduction de 11.000 postes au total", affirme le groupe dans un communiqué. Le géant a enregistré un bénéfice net de 9,5 milliards d'euros sur l'année grâce à la vente de sa lucrative division ascenseurs pour 17,2 milliards d'euros en février.