Le conseil d'entreprise extraordinaire de Volkswagen Forest a débuté mardi à 9 heures. Les syndicats doivent recevoir lors de cette réunion des détails concernant les plans de restructuration du constructeur automobile allemand. S'il n'est pas question de fermeture du site bruxellois, les syndicats redoutent néanmoins que l'entreprise forestoise soit confrontée à la plus lourde restructuration de son histoire.

Avant le début de la réunion, les syndicats ne se montraient pas très optimistes. "Des semaines difficiles nous attendent car nous nous attendons à la suppression de nombreux emplois", a indiqué Jan Vanderpoorten de l'ABVV.

"Nous en serons davantage tout à l'heure et à l'issue de la réunion, nous ferons une communication aux médias". Il est difficile de dire combien de temps durera le conseil d'entreprise, a-t-il ajouté.

La réunion pourrait être longue. Il n'est pas rare que des conseil d'entreprise chez VW durent jusqu'à six ou sept heures, selon les syndicats.