L'économie danoise est de nouveau entrée en récession à la surprise des économistes avec un recul du Produit intérieur brut (PIB) au cours des deux derniers trimestres, selon des statistiques officielles publiées mardi.

Au premier trimestre, le PIB a reculé de 0,5% par rapport au trimestre précédent où il s'était déjà rétracté de 0,2%, selon des chiffres corrigés des variations saisonnières et de l'évolution des prix, indique l'Institut national de la statistique dans un communiqué. Le recul de l'économie danoise est due à la baisse de la consommation des ménages et des investissements, selon l'office.

Ce retour en récession était inattendu: les économistes sondés par l'agence Dow Jones tablaient sur un PIB en hausse de 0,5% au premier trimestre. Le chiffre du quatrième trimestre 2010 a été révisé par l'institut à -0,2% contre -0,4% précédemment.

Contrairement à l'Union Européenne dans son ensemble et les Etats-Unis, qui ont connu une croissance au 1er trimestre, l'économie danoise est retournée dans le rouge en raison d'une baisse de la demande intérieure et de la consommation des ménages (-0,8%) et des investissements bruts (-8,3%).

En glissement annuel, la croissance de l'économie danoise s'est élevée à 1,1% entre le premier trimestre trimestre 2010 et le premier trimestre 2011. Après être sortie de récession au 3e trimestre 2009 et avoir connu cinq trimestres consécutifs de croissance économique, l'économie danoise s'est affaiblie au dernier trimestre 2010, et cette tendance négative s'est poursuivie au 1er trimestre 2011.