Entreprises & Start-up

Le tribunal de l'entreprise d'Anvers a approuvé mardi la demande de réorganisation judiciaire introduite par Switch, un distributeur belge de produits Apple, rapporte De Tijd mercredi. 

L'information a été confirmée par le tribunal. L'entreprise sera protégée de ses créanciers jusqu'au 1er février, afin de pouvoir se réorganiser et de rechercher des investisseurs. 

Le "premium reseller" de produits Apple en Belgique fait face à des difficultés financières depuis plusieurs années. 

La reprise, en 2016, de son concurrent Easy-M n'y est pas étrangère. 

Début 2019, Switch avait pris des mesures pour améliorer son efficacité, ce qui avait conduit plusieurs employés à changer de fonction au sein de l'entreprise et d'autres à devoir partir.

En juillet, le distributeur avait introduit une demande de réorganisation judiciaire devant le tribunal de l'entreprise. 

Une demande qui a donc été approuvée.

Sur son site internet, Switch se décrit comme "le plus grand Apple Premium Reseller de Belgique", avec 28 magasins répartis dans tout le pays.