L'euro a baissé devant le yen car l'économie japonaise semble mieux armée pour résister à la crise, selon des opérateurs et a reculé face au dollar après les gains de la veille, lorsqu'il avait grimpé jusqu'à 1,2930 dollar grâce à une bouffée d'optimisme provoquée par l'annonce dimanche du plan chinois de relance de 586 milliards de dollars sur deux ans.

L'euro a glissé à 1,2714 dollar, contre 1,2748 dollar à New York la veille, et à 124,51 yens contre 125.06 yens. Le dollar est pour sa part resté stable à 97,99 yens, contre 97,99 yens à New York lundi soir. "Le dollar a subi une pression à la vente en cours de séance après l'annonce par AIG d'une perte colossale symbolique de la crise financière américaine", selon M. Marito Ueda, de chez FX Prime.

Le groupe d'assurances américain a annoncé une perte de 24,5 milliards de dollars au troisième trimestre, ce qui a contraint le gouvernement américain à étendre le plus important plan de sauvetage de l'histoire américaine, de 150 milliards de dollars, à l'assureur en déroute. "Le plan chinois de relance n'a pas calmé les inquiétudes sur une récession mondiale", a relevé l'économiste de NAB Capital David de Garis à Sydney. "Alors qu'on a eu quelques bonnes nouvelles, il reste beaucoup de points noirs inquiétants", a-t-il conclu.

La devise britannique regagnait un peu face à l'euro, à 81,27 pence contre 81,69 pence lundi, et face au dollar à 1,5642 dollars contre 1,5611 vendredi. La monnaie helvétique remontait face à l'euro à 1,5008 franc suisse pour un euro, et reperdait face au dollar à 1,1804 franc suisse pour un dollar.