Le fabricant de produits d'hygiène personnelle Ontex veut réaliser des économies à hauteur de 11 millions d'euros par an, a-t-il annoncé mercredi à la publication de ses résultats trimestriels. Des pertes d'emplois ne sont pas exclues, selon une porte-parole. Les premières mesures d'économie interviendront dès le quatrième trimestre 2020.

Charles Bouaziz, PDG d'Ontex, a démissionné l'été dernier et Thierry Navarre lui a succédé par intérim. En octobre, le fabricant de couches a également réorganisé le conseil d'administration et Hans van Bylen en est devenu le nouveau président. Un "Comité stratégique" a également été créé pour "réformer les priorités stratégiques de l'entreprise et accélérer la prise de décision et la mise en œuvre".

"Cela couvre un large éventail d'initiatives, y compris une révision stratégique complète sans tabous", explique M. Navarre. Par exemple, Ontex vise à réduire ses frais généraux de 11 millions d'euros par an. Les premières économies n'ont pas encore commencé cette année. Il est probable que cela entraînera des pertes d'emplois, mais un porte-parole ne peut encore rien dire sur l'impact concret. En outre, la rémunération variable de la direction sera également réduite.

Ontex prévoit également d'accélérer la mise en œuvre de son plan de transformation lancé l'année dernière pour améliorer l'efficacité et les coûts de la chaîne de production et d'approvisionnement. Un autre point à l'ordre du jour du Comité stratégique est "l'exploration des opportunités de croissance externe avec une discipline financière stricte".

Les ventes d'Ontex au troisième trimestre se sont élevées à 507,9 millions d'euros, soit 11,6 % de moins qu'au même trimestre de l'année dernière. Sur une base comparable - nette des effets négatifs des taux de change - cela représente une diminution de 4,6 %. Par rapport au deuxième trimestre, cependant, les recettes ont augmenté de 29 millions d'euros. Selon Ontex, la demande se redresse lentement "après le premier pic de demande lié à la pandémie et le déclin qui s'en est suivi au cours du premier semestre de l'année". Le résultat d'exploitation récurrent (EBITDA) s'est élevé à 57,1 millions d'euros, soit une baisse de 6,9 %. Sans l'effet des taux de change, il aurait augmenté de 20,7 %.

En raison de la crise de la couronne, Ontex ne versera pas de dividende cette année, la société a pris une décision définitive. En avril, elle avait mis cette décision en suspens. Selon Ontex, le déroulement des deux derniers mois de l'année est difficile à prévoir en raison des nouveaux verrouillages en Europe. Le fabricant de couches s'attend à un "impact positif" sur la rentabilité, dû en partie au plan de transformation en cours et aux économies de coûts prévues.