Le Conseil des ministres a approuvé vendredi l'octroi d'un prêt de 110 millions d'euros au contrôleur aérien Skeyes comme mesure de compensation face aux répercussions de la pandémie sur les contributions payées par le secteur aérien, annonce le cabinet du ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo). 

Concrètement, Skeyes recevra une première tranche de prêt à hauteur de 60 millions pour le 15 juin et une seconde tranche de 50 millions pour le 15 septembre. Ce soutien fera l'objet d'un avenant au contrat de gestion, qui précisera les modalités d'octroi à Skeyes de la compensation Covid pour 2021, ajoute le communiqué. Ces mesures sont complémentaires à celles déjà approuvées en juillet 2020.

"En contrepartie, Skeyes transmettra toutes les informations nécessaires pour qu'un suivi et un audit de sa situation financière soient réalisés", a ajouté M. Gilkinet.