Si le secteur du transport aérien de passagers est de plus en plus cloué au sol en raison de la pandémie de Covid-19, il n'en va pas de même pour le fret aérien en Belgique, signale L'Echo jeudi.

Selon les informations du quotidien, sur les 18 jours de début mars, le fret à l'aéroport de Liège n'a pas été impacté par la crise, que ce soit pour l'import ou l'export. Au mois de février, ce même fret était même en hausse par rapport à 2019. Quant à l'impact de la Chine, on ne l'a vu qu'à la marge et seulement pour l'export à Bierset.

A Bruxelles, "la demande pour le fret a augmenté", confirme Nathalie Pierard, porte-parole de Zaventem. Le fret y "fonctionne de manière presque normale, voire est amplifié", ajoute-t-elle. Une note positive dans un tableau sombre pour l'aéroport national. Si le secteur du transport aérien de passagers est de plus en plus cloué au sol, il n'en va pas de même pour le fret aérien en Belgique.

Le full cargo ou les avions de l'e-commerce tournent à plein régime, alors que le fret vers la Chine reprend à Bruxelles.