Le groupe allemand TUI, côté à la Bourse de Londres, s'est félicité dans un communiqué du "placement réussi de 400 millions d'euros d'obligations convertibles". Ces titres particuliers permettent aux porteurs d'échanger leurs créances contre des actions, "nouvelles ou existantes", précise le groupe.

Ceux qui ne choisiront pas cette option seront remboursés entièrement en 2028.

Les fonds débloqués par TUI seront utilisés "principalement pour entamer le remboursement des programmes d'aide contre le coronavirus", a précisé le groupe. Hôtels, charters, croisières, qui constituent le coeur de métier du groupe allemand, sont quasi à l'arrêt depuis le début de la crise sanitaire qui a mis à genoux le secteur du tourisme.

Pour faire face, le voyagiste a bénéficié de trois plans d'aide du gouvernement allemand, dont la totalité du montant s'élève à 4,3 milliard d'euros.

"Assez de liquidités jusqu'à l'été"

Le groupe a également bénéficié d'une hausse de 500 millions d'euros de son capital par des actionnaires et banques d'investissement en décembre. Grâce à ces plans, TUI assure disposer d'environ 1,6 milliard d'euros, soit "suffisamment de liquidités jusqu'à l'été 2021".

"Les marchés de capitaux font confiance à la stratégie de TUI", s'est félicité le PDG de groupe Fritz Joussen, cité dans un communiqué.

Pour sortir de la crise, le groupe s'est lancé au printemps dernier dans un vaste plan de restructuration, qui implique notamment la suppression de 8.000 postes dans le monde, et la vente de 20% de sa flotte d'avions.

TUI a connu une perte record de 3,1 milliards d'euros lors de son exercice 2019-2020, du jamais vu dans l'histoire de l'entreprise.