Entreprises & Start-up Le marché belge des produits halal représente un chiffre d'affaires de quelque 1,7 milliard d'euros, selon une estimation brute du département flamand de l'Agriculture et de la Pêche effectuée sur base du marché néerlandais. 

Le département constate une croissance "sauvage" des organismes de certification. Actuellement, la Belgique compte une dizaine d'organismes de certification halal. Chacun dispose de ses propres critères et méthodes de contrôle. 

Cette croissance sauvage est la conséquence de l'inexistence d'un standard généralement accepté (légal) pour les produits halal, constate un rapport du département flamand. Il en résulte une demande croissante d'une norme halal qui profiterait aussi bien aux produits qu'aux consommateurs et permettrait de contrecarrer le manque de transparence et les mauvaises pratiques. 

Les produits halal sont principalement commercialisés via les canaux de distribution halal traditionnels, comme les boucheries halal ou les commerces spécialisés dans les produits ethniques. Mais les grandes chaînes de distribution ont de plus en plus conscience du marché halal et de son potentiel. 

La nourriture halal ne concerne pas uniquement la méthode d'abattage rituel au sens strict, mais qualifie tout ce qui est permis pour un musulman, par opposition au "haram" qui est relatif au péché ou au sacré. Environ 630.000 musulmans vivent en Belgique, selon les estimations. 

Dans le monde, le nombre de musulmans serait d'1,6 milliard d'individus. Le marché halal mondial pèserait 632 milliards de dollars (chiffres de 2010), soit 17% du marché mondial de la nourriture.