Karel De Boeck, qui a été proposé par le conseil d'administration de Fortis au poste d'administrateur exécutif de Fortis SA, touchera à cette fonction un salaire annuel de 800.000 euros brut, selon la circulaire publiée mercredi à destination des actionnaires de Fortis dans le cadre des prochaines assemblées générales des 1er et 2 décembre 2008.

Outre une partie fixe, le nouvel administrateur délégué bénéficiera d'une rémunération variable qui "sera déterminée par le conseil d'administration après consultation des actionnaires, et dépendra de la valeur réalisée pour les actionnaires, telle que mesurée par le niveau de trésorerie nette", explique le document. En outre, si Fortis venait à mettre un terme au contrat de Karel De Boeck, ce dernier bénéficierait d'une indemnité brute conforme aux règles actuellement en préparation auprès des autorités belges.

Agé de 59 ans et de nationalité belge, Karel De Boeck a été proposé au début du mois comme nouveau patron de la Fortis holding, dont les actifs se limitent désormais à des activités internationale d'assurances (Fortis Insurance International). La holding dispose également d'une participation de 66% dans le véhicule spécial dans lequel ont été logés un portefeuille de "crédits structurés" d'une valeur initiale de 10 milliards d'euros.

Les actionnaires seront appelés les 1er et 2 décembre prochains à se prononcer sur la proposition de nomination de Karel De Boeck en tant qu'administrateur exécutif (CEO) jusqu'à l'issue de l'assemblée générale ordinaire des actionnaires de 2010. Il sera nommé CEO par le conseil d'administration, conformément aux statuts actuels, à la date du 2 décembre 2008, ajoute encore la circulaire à destination des actionnaires de Fortis.

Par ailleurs, ce document confirme la volonté du conseil d'administration de Fortis SA de voir se poursuivre les activités de la holding. Les actionnaires seront en effet appelés à se prononcer sur ce point étant donné que la holding a vu son actif net être réduit à un montant inférieur à la moitié du capital social de Fortis SA/NV. Selon la circulaire, "le conseil (d'administration, ndlr) considère que, eu égard à l'état actuel des marchés, la dissolution et la liquidation de la société n'aurait pas pour effet d'optimiser la valeur pour l'actionnaire".

En outre, "le conseil d'administration mettra tout en oeuvre pour élaborer un plan pour le futur visant à créer la meilleure valeur possible pour les actionnaires et présentera une mise à jour de sa stratégie aux actionnaires lors de l'Assemblée Générale des Actionnaires qui se tiendra en avril 2009".

Si le quorum de présence requis (50% du capital) devait ne pas être atteint lors des AG des 1er et 2 décembre, une nouvelle assemblée générale des actionnaires sera convoquée en date du 19 décembre avec la poursuite des activités de Fortis comme seul point à son ordre du jour.