Tesla veut construire une nouvelle grande usine pour la production de son pick-up électrique, le "Cybertruck", qui a été dévoilé en novembre, a annoncé son patron Elon Musk sur Twitter.

"A la recherche d'emplacements pour la Gigafabrique Cybertruck", a-t-il écrit sur ce réseau social. "Ce sera au milieu des États-Unis", a-t-il ajouté. Cette sortie devrait provoquer une rivalité entre les États et villes qui voudraient attirer à eux cette usine, comme cela a déjà été le cas auparavant.


En 2014, le constructeur de voitures électriques s'était installé au Nevada après que le gouvernement de l'État eut promis un allégement fiscal de 1,3 milliard de dollars. Tesla y avait ouvert une usine de batteries après que des sites en Arizona, en Californie, au Nouveau-Mexique et au Texas eurent été fermés.

Les États où les syndicats sont moins puissants ont le plus de chance d'attirer cette usine, estime John Boyd, expert dans le choix de l'emplacement des usines. Il pointe ainsi le Tennessee, l'Indiana, le Kentucky, le Texas et le Michigan.

Dans un courriel adressé au Wall Street Journal, Elon Musk précise que Tesla prête attention aux programmes d'aide gouvernementaux, aux coûts de transport, à la grande disponibilité de travailleurs qualifiés et à la qualité de vie. Selon TechCrunch, l'entreprise est déjà en pourparlers avec la ville de Nashville, dans le Tennessee.