Intel a annoncé mercredi le départ de son PDG, Bob Swan, deux semaines seulement après l'arrivée au capital du financier activiste Dan Loeb, qui réclame une scission du fabricant des puces technologiques.

M. Swan, 60 ans, promu PDG en janvier 2019, cédera les rênes le 15 février à Pat Gelsinger, patron du groupe informatique VMware depuis 2012, précise dans un communiqué Intel, tout en assurant que ce changement de tête n'est pas lié à sa performance financière.