Le pétrole de référence américain a franchi lundi la barre des 58 dollars le baril pour la première fois de son histoire à New York, en raison d'une demande vive et de craintes d'une pénurie d'essence cet été.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai a atteint 58,18 dollars lors des échanges électroniques, en hausse de 91 cents par rapport à vendredi soir. Il s'agit de son plus haut niveau depuis son début de cotation en 1983.

Le light sweet crude bat ainsi son précédent record établi dans la nuit de dimanche à lundi à 57,79 USD. Il a progressé de 38 pc depuis le début de l'année.