Le plus grand centre commercial au monde ne se situera plus à Dubai, mais à Téhéran où un shopping mall de 1,2 million de mètres carrés est en train de sortir de terre. 

Un projet perçu comme le symbole de la fierté nationale iranienne et de la volonté du pays de s’ouvrir sur le monde. Et dont la terrasse, d’une surface de 70 000 mètres carrés, reposera en grande partie sur des plots de l’entreprise belge Buzon. 

Créée en 1987 par Claude Buzon, la société wallonne est implantée aux quatre coins du monde. Elle a déjà laissé sa signature sur des projets tels que le faramineux complexe Marina Bay Sands, à Singapour, ou encore la grande mosquée d’Abu Dhabi. Et ce, même si elle fait face à une grande concurrence, ses plots étant copiés par des entreprises singapouriennes, chinoises et même européennes. 

Aujourd’hui, Buzon a déjà livré 80 000 plots pour l’Iran Mall et espère équiper l’entièreté de la terrasse du centre qui nécessite au total 210 000 plots. "Nous ne sommes pas les moins chers, mais nous offrons un service. Nous venons sur les chantiers, nous accompagnons nos clients, nous les aidons même à réduire leur commande. Aussi, nous donnons vingt à vingt-cinq ans de garantie sur nos produits. On ne vend pas des plots, mais des solutions" , expliquait ce lundi à Téhéran, Laurent Buzon, chargé des ventes et de l’export.