Les statistiques du premier trimestre sont positives pour le port d'Anvers. "Le transbordement de conteneurs a augmenté de 0,6 % (en tonnes) et de 2,3 % (en EVP) par rapport au premier trimestre de 2020, qui avait commencé fort avant de connaître un ralentissement dû aux premiers effets de la pandémie en mars 2020. Le mois de janvier 2021 a vu la poursuite de la forte performance observée en automne 2020", informe l'Autorité portuaire d'Anvers dans un communiqué.

Certains secteurs ont même connu leur meilleure période récente ces trois derniers mois. "Le segment des marchandises diverses a connu son meilleur trimestre depuis le deuxième trimestre de 2019. Le transbordement de fer et d'acier, le groupe de marchandises le plus important de ce segment, a augmenté de 18,2 % en raison d'un pic de l'approvisionnement en acier, qui peut être expliqué par les nouveaux quotas d'importation entrés en vigueur le 1er avril", souligne encore le communiqué.

"Le transbordement de vrac sec a augmenté de 6,7 %. Outre la croissance des transbordements de minerais non ferreux et de ferraille, cette croissance a surtout concerné les transbordements d'engrais (+40,7 %). Jamais, au cours des dix dernières années, une telle quantité d'engrais n'avait été transbordée en un seul trimestre."

Les conséquences du canal du Suez encore à déterminer

Enfin, les équipes portuaires s'attendent également à subir les conséquences du blocage du canal de Suez durant les semaines à venir. "À la suite de l'incident survenue dans le canal de Suez, l'Autorité portuaire d'Anvers s'attend à ce que les terminaux soient plus chargés dans les semaines à venir. Elle suit la situation de près, avec les compagnies maritimes et les terminaux à conteneurs, pour voir où il est possible de créer de l'espace pour les conteneurs."

Pour le CEO Jacques Vandermeiren, la performance du port anversois était des plus positives, surtout compte tenu des conditions. "Nous avons été confrontés à plusieurs perturbations dans la chaîne d'approvisionnement mondiale : le coronavirus, le Brexit, l'incident de Suez... En ces temps difficiles, l'Autorité portuaire d'Anvers prouve à quel point elle est flexible et résiliente."