Klaus Franz, le président du conseil d'entreprise européen d'Opel, veut que l'entreprise conserve son site de production anversois. C'est ce qu'il a déclaré à la radio allemande Deutschlandradio Kultur. Il a également annoncé que les syndicats des différentes usines d'Opel se réuniront le 23 septembre prochain. D'après M. Franz, il est "possible" de préserver tous les sites après la restructuration de l'entreprise.

Syndicaliste, M. Franz siège également au Conseil d'administration d'Opel.