Les Prix de la presse sont attribués chaque année par la banque Belfius, qui récompense par là les meilleurs reportages de l'année dans les différentes catégories de presse belge francophone, néerlandophone et germanophone. Les récompenses de l'année 2020 ont été attribuées ce vendredi, et plusieurs journalistes de La Libre Belgique se sont illustrés, dans deux catégories différentes.

Francis Van de Woestyne a remporté le prix Belfius dans la catégorie Print & Web, grâce à son reportage "Les coulisses de la Kamikaze", série en quatre épisodes racontant les négociations qui ont abouti, en 2014, à la constitution d’une majorité “suédoise” pour diriger le pays.


"What the Foot?!", projet à l'initiative du Collectif Huma qui explore le rapport des femmes au foot comme vecteur d’empowerment, de développement personnel et d’égalité, à travers une série de reportages dans le monde, a reçu le prix Coup de coeur du jury dans la catégorie francophone, récompensant ainsi le travail de Johanna de Tessières, Fred Pauwels, Virginie Nguyen, Olivier Papegnies, Sabine Verhest, Laure Derenne, Valerie Moncomble et Valentine Van Vyve.

Dans les autres catégories francophones, Le Soir a reçu le prix Finances & Economie, avec "L'affaire Nethys: des ventes secrètes au partage du jackpot". En TV & Vidéo, c'est RTL TVI qui a été récompensé, avec "Elle est bo'", de Marion Wagner et Christophe Deborsu.

L'émission "Transversales" de La Première a reçu le prix Podcast & Radio, pour le travail de Milan Berckmans, "25 ans plus tard, quatre jeunes rwandais livrent leur histoire". Dans la catégorie Digital & Interactive, ce sont Jean-Baptiste Dumont, Paul Mosseray et Brice Van Durme qui se sont illustrés, avec "Prison de Haren: Petit Projet entre Potes".

Le prix Photo, décerné à une seule et même personne dans tout le pays, a été attribué à Bart Leye (Het Laatste Nieuws, De Morgen), pour sa série de clichés "Forza Ninove Guy D'Haeseleer".