Embarquement imminent pour le Reaktor ! Les start-up candidates à ce programme d’accélération, tout à fait unique en Belgique francophone, ont jusqu’au 4 mars pour se faire connaître (1). Suivra une présélection et, dès le 12 mars, la quinzaine de start-up retenues auront droit à “pitcher” devant un jury. Pour les meilleures (entre 6 et 9 jeunes pousses), l’envol aura lieu les 23 et 24 mars. L’atterrissage, lui, est programmé le 29 juin pour le traditionnel “Demo Day” devant un parterre d’investisseurs belges et étrangers.

Mis sur les rails au printemps 2018, le Reaktor fait partie des différents programmes développés par Engine (MVP Lab, DigiSprint, DigiAccelerator, Keep, etc.) pour stimuler et accompagner les entrepreneurs à innover, se transformer (dans un monde de plus en plus numériser) et à accélérer leur croissance.

Le Reaktor, qui s’étale sur quatre mois (à raison d’une activité par semaine), s’adresse à une catégorie bien spécifique d’entreprises. Il s’agit de start-up, ayant déjà une ou deux années d’existence, qui se préparent à une deuxième (ou troisième) levée de fonds en vue d’accélérer leur traction commerciale et d’augmenter leurs revenus. Dans la terminologie entrepreneuriale, on parle aussi de start-up voulant changer d’échelle, pour devenir des “scale-up”, grâce à une stratégie d’accélération de la croissance (en particulier à l’international).

C’est précisément pour accompagner cette phase d’accélération que le Reaktor a été conçu. Durant quatre mois, les start-up sélectionnées seront challengées, par trois coachs résidents (Karin Maquet, Benoît Lips et Bruno Wattenbergh) et des experts invités, sur toutes les dimensions d’un business en croissance (finance, marketing, commercial, stratégie, légal, ressources humaines, etc.).

Les trois premières éditions ont démontré que le processus était efficace. Parmi les alumni, on retrouve en effet quelques jolies réussites comme Opinum, Digiteal, Myskillcamp, Tribu News, Shippr, Smovin, Utopix, Tooddoc, Osimis, Sunrise,… Sur la petite vingtaine de start-up ayant pris part aux trois précédents Reaktor, seule une ne donne plus signe de vie.

Les nouveautés de la saison 4

Les responsables d’Engine et leurs partenaires ont apporté plusieurs nouveautés à ce Reaktor 4. L’an dernier, le programme avait été contraint de passer très largement en mode numérique en raison du Covid-19. “Cette fois-ci, nous partons sur un mode hybride ou phygital, indique Joseph D’Ippolito. Les “masterclass” thématiques et les coachings individualisés se feront à distance. Les “bootcamps” de deux jours se dérouleront, eux, en présentiel”.

Habituellement situé en un lieu unique, ce nouveau Reaktor s’ancrera dans les différents écosystèmes wallones : Liège (en partenariat avec Leansquare), Namur (Trakk), Nivelles (Cap Innove) et Charleroi (Digital Attraxion).

Enfin, la saison 4 du Reaktor introduira deux nouvelles thématiques : l’impact investing et l’économie circulaire.

(1) https :/www.engine-cw.be/reaktor