L'action Vinci réduisait sa progression mardi après le démenti d'Abertis aux informations de presse évoquant une possible OPA conjointe de Veolia Environnement et de l'espagnol Abertis.Le titre Vinci, qui a clôturé à 74,60 euros (+1,77pc), avait touché en séance un plus haut de la journée à 75,60 euros.Le groupe espagnol de concessions d'autoroutes Abertis a démenti mardi «formellement» toute intention de lancer une OPA sur Vinci.Ce n'est pas la première fois que sort ce genre de rumeur.Abertis et Veolia envisagent de lancer une offensive pour acheter Vinci et se partager ses actifs, affirmait le Figaro dans son édition de mardi.

Selon Le Figaro, une telle opération permettrait à Veolia, qui espérait reprendre les activités environnement de Suez si le projet de rachat du groupe énergétique par Enel avait réussi, de trouver une autre opportunité de croissance externe.

«Cette éventuelle opération de croissance externe est surprenante. Veolia ayant déclaré ne pas vouloir se diversifier dans un 5e métier concessif. Le seul actif intéressant de Vinci apparaît être la branche Services à l'Energie», commente mardi le courtier Ixis Securities, dans une note à ses clients.

«En l'absence d'autres informations, engager une opération d'acquisition sur un groupe en ne visant que 16 pc de ses actifs nous semble très ambitieux, d'autant que Veolia Environnement bénéficie d'une croissance organique solide (9,2pc en 2005) qui ne contraint pas le groupe à réaliser des opérations de croissance externe à tout prix», ajoute Ixis Securities. (AFP)

© La Libre Belgique 2006