Le Vertigo, une attraction unique au monde qui avait été inaugurée officiellement le 8 mai à Walibi, restera à l'arrêt jusqu'à la fin du mois de septembre, a annoncé la direction du parc d'attraction de Wavre (Brabant wallon). Ce mélange entre les montagnes russes et le télésiège est un investissement de 5 millions d'euros. Sa mise en oeuvre, d'abord prévue pour juillet 2006, avait déjà subi plusieurs reports pour des problèmes techniques.

Bien qu'il ait été inauguré le 8 mai 2008 en présence de l'acteur Jean-Claude Van Damme, le Vertigo avait déjà fonctionné l'été dernier, accueillant environ 250.000 personnes. Mais dès le 13 mai 2008, soit cinq jours après son inauguration officielle, lors d'un contrôle quotidien réalisé avant l'ouverture matinale de l'attraction, une anomalie a été détectée au niveau d'une nacelle. Le Vertigo avait donc été mis à l'arrêt.

Aujourd'hui, les responsables précisent que les résultats des premières analyses montrent une usure prématurée de certaines pièces. Le parc étant dans l'impossibilité de le faire fonctionner avec la capacité prévue de 800 personnes par heure, il ne sera pas remis en service cet été.

"De nouveaux tests doivent être réalisés en laboratoire sur les matériaux ainsi que sur l'attraction en action. Ces tests sont programmés pour septembre, les jours de semaine quand le parc est fermé au public. Cette situation ne permet pas d'assurer une disponibilité journalière ni un débit horaire optimal de l'attraction", confirme la direction de Walibi pour justifier sa décision de ne pas rouvrir l'attraction avant la fin du mois de septembre.

Le Vertigo, une attraction unique au monde, représente un investissement de 5 millions d'euros. "Nous sommes déçus mais c'est une attraction unique, la première de ce genre, et qui nécessite beaucoup de technologies nouvelles. Mais les visiteurs viennent chercher une expérience globale, et il y a dans le parc une cinquantaine d'autres attractions", positive un des responsables du parc.

Le Vertigo a été conçu en collaboration avec les bureaux d'étude de la société autrichienne Doppelmayr, leader mondial du transport par câble (téléphérique, télésiège, etc.). Sa construction a débuté à l'automne 2005. La dépense consentie pour construire le Vertigo fait partie d'un programme d'investissements plus large, de 8 millions d'euros (dont 4 millions en 2008) pour poursuivre l'amélioration de la qualité du parc d'attractions Walibi.