Les actionnaires proposent un "plan alternatif"

Entreprises & Start-up

BELGA

Publié le

Les actionnaires proposent un "plan alternatif"
© D.R.

Ce plan prévoit que Fortis holding rachète à l'Etat belge 25% de Fortis Banque Belgique. Depuis l'assemblée générale des actionnaires du 11 février, l'Etat possède en effet 99% de Fortis Banque Belgique. Cette opération pourrait être suivie dans un second temps par une prise de participation supplémentaire de 25 ou 50% du holding dans la banque.

Parallèlement, Fortis Banque Belgique prendrait 25% des parts de Fortis Insurance Belgium afin de renouer avec le "modèle de bancassurance".

Pour ce qui concerne les produits structurés, les actionnaires proposent une "solution à la ING" qui verrait Fortis Banque conserver en dessous d'elle ces actifs qui pèseraient au total 20 milliards d'euros, avec en contre-partie, une garantie de l'Etat belge, à hauteur d'un maximum de 10 milliards d'euros, sur ces actifs. Cette solution permettrait d'éviter de devoir créer un véhicule spécial "SPV" pour loger ces actifs, estiment les tenants de ce plan.

"Notre solution est d'autant plus justifiée qu'un récent rapport de McKinsey dit que le scénario du stand alone est viable pour Fortis Banque", a fait savoir Me Modrikamen, au cours d'une conférence de presse, ajoutant que la solution avancée permettrait de soulager le budget de l'Etat belge.

Sur le volet néerlandais, les actionnaires entendent rapatrier les activités néerlandaises d'assurances au sein de Fortis holding et appellent les autorités néerlandaises à la négociation.

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous