Même look, nouvelles fonctionnalités, même prix. Du moins, pour la version de base...

Le timing ne sert pas toujours les aspirations marketing d'une entreprise, et Apple n'échappe pas à la règle. Quelques jours à peine après la parution d'un rapport très commenté de 250 experts scientifiques épinglant le caractère potentiellement cancérigène des écouteurs sans-fil (et leur proximité directe avec notre cerveau, puisqu'insérés dans le canal auditif), la firme de Tim Cook vient de dévoiler, ce mrecredi, ses AirPods... 2.

En termes de design : zéro changement. L’activation en un geste, en approchant simplement les écouteurs du téléphone pour établir la connexion, reste évidemment au menu.

Ce qui change, alors ? Apple a intégré à ses écouteurs wireless une puce H1 permettant une connexion "deux fois plus rapide" en passant d’un appareil à l’autre. Mais cette puce permet, surtout, d'intégrer aux AirPods 2 l'assistant vocal pommé, Siri.

Côté latence (le décalage observé entre l'image et le son, évidemment non relevant lorsque l'utilisateur se contente d'écouter de la musique), Apple annonce une réduction de 30% du délai, notamment sur les jeux vidéo.

© APPLE
 

Un nouveau boîtier de charge sans fil en option (qui fait grimper le prix)

Point de vue autonomie, les AirPods 2 pourront tenir le coup cinq heures en écoute et trois heures en conversation, "50% de plus que la version précédente", note Apple. Ils seront toujours fournis dans leur boîtier de rangement qui sert aussi à les recharger, mais il y a désormais deux options : soit le boîtier classique, soit le nouveau boîtier compatible avec la recharge sans fil (Qi), et donc rechargeable sans contact lorsque posé sur la station de charge adéquate. Concernant le prix, la version standard des AirPods 2 sera vendue à 179 €, celle avec le boîtier Qi  à 229 €. Ce boitier de recharge sans-fil pourra aussi être acquis séparément à 89 €, il est bien rétrocompatible avec les AirPods première version.