La compagnie aérienne britannique à bas prix easyJet a annoncé vendredi que les bagages en soute, au-delà d'une valise, seraient désormais facturés à ses passagers, en raison des nouvelles mesures de sécurité en vigueur dans les aéroports.

A compter du 1er septembre, les clients d'easyJet devront payer 5 livres (7,3 euros) par bagage supplémentaire au moment de l'achat de leur billet sur internet, ou 10 livres lors de l'enregistrement à l'aéroport.

Le poids maximum sera également ramené à l'ordinaire, soit 20 kilogrammes par valise, avec une surtaxe de 5 livres par kilogramme supplémentaire. Il a été porté temporairement à 25 kilogrammes en raison des restrictions apportées par les autorités aux bagages à main tolérés dans les avions.

La compagnie irlandaise à bas prix Ryanair fait déjà payer 5 livres tout bagage en soute et elle réduira le poids maximum autorisé à 15 kilogrammes au 1er novembre sur toutes ses destinations.

EasyJet a justifié sa décision par la nécessité "d'accélérer la gestion des bagages dans les aéroports et de réduire les désagréments causés aux passagers" par les nouvelles mesures de sécurité, qui ralentissent les procédures d'enregistrement.

Les analystes considèrent que les nouvelles mesures de sécurité en vigueur vont augmenter les coûts des compagnies à bas prix, qui tendaient ces derniers temps à assouplir les procédures d'enregistrement et encouragaient leurs passagers à prendre des bagages à main, afin d'employer moins de personnel au sol.