Le traité fiscal datait de 1970 et la réforme a pour objectif d'augmenter les investissements américains en Belgique.

Avec la réforme de ce traité belgo-américain, le terme "bourse d'études" a été remplacé par "rémunération", ce qui modifie le statut des chercheurs. Ceux-ci rencontrent dès lors des difficultés à subvenir à leurs propres besoins.

Les scientifiques ont écrit au Roi pour dénoncer cette situation. Ceux-ci ont reçu un soutien politique pour interpeller prochainement le ministre des Finances Didier Reynders en commission de la Chambre à ce sujet, précise la chaîne.

Le ministre cherche des solutions pour remédier à cette problématique mais les négociations avec les Etats-Unis sont difficiles, a indiqué la RTBF.