Bruxelles et ses environs

Fermés : les hypermarchés de Kraainem et Mettewie ainsi que les supermarchés de Berchem-Sainte-Agathe, Crainhem, Drogenbos, Evere, Strombeek, Jette, Leeuw-Saint-Pierre, des Halles (De Brouckère), Tomberg, Bruselia et City 2. "Tous les hypermarchés sur la Région bruxelloise sont fermés, à l'exception de celui d'Auderghem où le personnel est encore en assemblée générale", a indiqué mercredi Valérie Vanwalleghem, permanente pour le Setca.

Dans le Hainaut

Fermés : les hypermarchés de Haine-Saint-Pierre, Houdeng-Goegnies, Jumet, Gosselies, Bomerée, Mouscron, Casteau-Shape (Mons) et des Grand-Prés (Mons).

Attente de confirmation concernant ceux de Soignies et de Froyennes, où des piquets de grèves sont présents. Même si la direction de Carrefour Belgique ne prévoit pas de fermer le magasin de Bomerée, ses travailleurs ont voulu marquer leur solidarité à l'égard de leurs collègues menacés. Ils craignent en outre des mesures de restriction pour le magasin de Bomerée lui-même.

Dans la province de Liège

Fermés : les hypermarchés de Boncelles, Herstal, Fléron, Flémalle, Belle-Île, Ans et Eupen ainsi que les supermarchés de Blonden, Ans, Cointe, Tilff, Heusy (Verviers) et Spa.

"La province n'est pas fort touchée par les fermetures, puisque seul Eupen est condamné, mais les travailleurs ont voulu montrer leur solidarité", explique Egidio Di Panfilo, secrétaire général du Setca liégeois. "L'enjeu dépasse largement le cadre de la fermeture de certains magasins", confirme Françoise Sensi, permanente CNE. "C'est le blocage des salaires, le changement de commission paritaire. Cela fait des années qu'on dit à la direction de Carrefour de faire du commerce et non de la finance. Ils n'ont rien voulu entendre".

A l'hypermarché Carrefour d'Eupen, on a décidé d'observer un arrêt de travail d'au moins deux jours après la décision du groupe de fermer le magasin d'ici le 30 juin. "La grève se prolongera au moins jusque jeudi. Vendredi, nous aurons une autre réunion et la décision de poursuivre ou non l'action sera prise", explique Christian Schyns, délégué syndical SETCA.

Dans le Brabant wallon

Fermés : les hypermarchés de Waterloo et Mont-Saint-Jean.

Attente de confirmation concernant ceux de Bierges, Rixensart et Jodoigne.

Les magasins Carrefour de Waterloo Centre et de Waterloo Mont-Saint-Jean (ex Bigg's) resteront fermés. Même s'il n'est pas question de fermeture directe pour les magasins Carrefour du Brabant wallon, le personnel craint pour son avenir. En effet, pour le Carrefour de Mont-Saint-Jean, il est question de revoir la commission paritaire dans laquelle se classe le personnel, et de revenir sur différents acquis comme les congés extra-légaux. Quant au Carrefour de Waterloo Centre, son acquisition par le groupe Mestdagh est évoquée. Le personnel n'a pas confiance et craint que les changements annoncés n'assurent pas son avenir.

Dans les provinces de Namur et du Luxembourg

Fermés : les hypermarchés de Jambes et Marche-en-Famenne.

Attente de confirmation concernant ceux de Belgrade et Arlon.

Le Carrefour de Marche-en-Famenne, officiellement en grève, n'a pas ouvert ses portes ce mercredi matin. Le personnel y distribue des tracts aux clients qui tentent d'y faire leurs courses. A Arlon, le personnel est en assemblée générale, avec la direction et le Setca, depuis 10 heures ce mercredi matin. Le syndicat compte écouter les revendications du personnel afin d'établir un plan d'action.