Parmi ces indépendants qui observent les effets de la crise, 70 pc voient leur marge bénéficiaire diminuer (soit plus d'un sur deux au total). Par ailleurs, plus de neuf commerçants interrogés sur 10 considèrent que la clientèle a modifié son comportement. Entre 60 et 65 pc estiment que leurs clients dépensent moins d'argent en choisissant notamment des produits moins chers ou en achetant moins d'articles.

L'étude de l'UCM porte sur des secteurs concernés par les soldes qui débuteront le 3 janvier prochain, soit l'habillement, la chaussure et l'électroménager. La Fédération reste favorable au maintien de cette période de baisse de prix et de celle qui la précède, à savoir les pré-soldes. L'enquête a été effectuée par téléphone au cours du mois de décembre.