Les quelque 1.000 employés du siège de Zaventem de DHL ont approuvé le plan social qui entrera en vigueur au moment du déménagement de la société de courrier express à Leipzig (est de l'Allemagne), prévu en avril 2008, a annoncé lundi Hendrik Vermeersch, secrétaire du SETCa (FGTB), à l'agence Belga. Les travailleurs maintenus dans le "subhub" de Zaventem seront finalement plus nombreux que prévu initialement, a-t-il souligné.

Un projet d'accord social avait été conclu par la direction et les syndicats il y a environ trois semaines. Celui-ci a été soumis ensuite au vote des employés. Les résultats du référendum ont été dévoilés lundi: les employés ont voté pour à 72%, a précisé M. Vermeersch.

Selon le responsable du syndicat socialiste, le volet le plus important de l'accord porte sur le maintien, à Zaventem, d'au moins 740 des 1.000 employés actuellement en poste. Le plan de restructuration envisageait au départ la suppression de la moitié des postes d'employé.

"Le nombre de pertes d'emplois restera limité à un maximum de 260", a-t-il dit. Les employés priés de quitter le siège de Zaventem bénéficieront par ailleurs d'une priorité de recrutement au cas où un poste de travail se libérerait ailleurs chez DHL.

"Si des licenciements secs doivent malgré tout être opérés, le plan social prévoit l'octroi de primes de licenciement selon le 'plan Engels', autrement dit au minimum un mois de salaire par année prestée, complété par une prime de 1.000 euros par année de service", a encore dit Hendrik Vermeersch.

Selon lui, la compagnie aérienne EAT, filiale de DHL, pourrait elle aussi garder 500 de ses quelque 700 employés actuels.

Pour ce qui concerne les 950 ouvriers de DHL à Zaventem, environ un tiers devrait pouvoir rester en place en Belgique, selon le plan social approuvé en novembre dernier par les travailleurs.

Au total, DHL et EAT devraient encore compter, à partir d'avril 2008, "au moins 1.500 et peut-être 1.600" travailleurs à Zaventem, sur un total de plus de 2.600 actuellement, a conclu le responsable du SETCa.