Contre toute attente, c'est surtout en Flandre que les entreprises tardent à honorer leurs factures et négligent les délais de paiement, s'étonne le fournisseur de services de gestion de crédit Intrum.

"Il est très surprenant de constater que les clichés habituels ne correspondent pas du tout à la réalité", épingle Intrum au terme de sa grande enquête européenne 2018 menée dans 28 pays.

Selon les 862 personnes interrogées en Flandre et en Région Wallonie-Bruxelles, les entreprises du Nord du pays obtiennent souvent de moins bons résultats dès qu'on touche au paiement des factures.

Plus d'une société flamande sur dix (11,9%) honorent leurs factures au-delà de l'échéance. Une proportion sensiblement plus élevée que leurs homologues wallones ou bruxelloises (7,5%).

"Les entreprises flamandes cherchent souvent à repousser les limites de ce qui est permis par le fournisseur. Elles disposent ainsi plus longtemps de leur argent", explique-t-on chez Intrum.

En Wallonie, les sociétés se montreraient plus attentives au paiement, ne voulant pas détériorer les bonnes relations entretenues avec leurs fournisseurs. Un argument manifestement moins pertinent en Flandre, souligne l'enquête.

En Belgique, le phénomène des impayés représenterait d'ailleurs quelque 4 milliards.

Il convient de souligner que ces factures en souffrance interfèrent avec l'auto-investissement et l'embauche de personnel supplémentaire au sein des entreprises flamandes. 23% d'entre elles estiment qu'elles seraient en mesure plus de personnes si leurs clients les payaient plus rapidement.