Plus de la moitié (61%) effectuent ensuite leur achat dans un magasin, tandis que 39% optent pour l'achat en ligne, selon une étude réalisée pour le compte de Google, sur le comportement des consommateurs belges sur internet.

Selon cette étude, réalisée par TNS Infratest auprès de 2.000 utilisateurs du web, la recherche d'informations sur le web stimule non seulement les ventes en ligne mais aussi les circuits de ventes plus traditionnels. "Il n'y a donc pas d'effet de cannibalisation des commerces traditionnels par le commerce sur internet", affirme Google dans un communiqué. Les utilisateurs se renseignent surtout sur les voyages. Plus de 70% des gens ayant réservé un voyage s'étaient auparavant renseignés sur internet mais 28% d'entre eux ont ensuite acheté leur voyage ailleurs.

Les moteurs de recherche - comme Google - jouent un rôle majeur dans ce cadre puisque trois quarts des personnes interrogées citent ces moteurs comme source d'information online la plus utilisée, avant de passer à l'achat proprement dit.

Enfin, lorsqu'ils cherchent à s'informer sur un produit spécifique, les gens consultent en priorité des sites de comparaison des prix (33%). Ils préfèrent en outre les sites contenant des critiques d'utilisateurs (27%) plutôt que ceux qui se limitent à des commentaires professionnels (23%).