Les premières start-ups à s'être installées dans l'incubateur de Bruges ce lundi sont Ikologik, tomorrow.be, Promojagers et Webdoos. En donnant une place aux jeunes entreprises innovantes en pleine croissance dans l'INC.ubator, la ville de Bruges, Voka West-Flandre et POM West-Flandre espèrent convaincre davantage d'entrepreneurs brugeois de développer un projet dans leur propre région.

"Nous avons de très bons exemples d'entreprises (technologiques) en croissance dans la région. En les réunissant ici, nous voulons montrer qu'il n'y a plus de raison de chercher d'autres horizons", déclare Pablo Annys, conseiller municipal de Work and Enterprise.

A l'avenir, l'incubateur sera déplacé sur le site du Vieux Saint-Jan. Un nombre encore plus important de jeunes entreprises auront la possibilité de s'y établir.

Soutien des entreprises de la région

"Le fait que notre INC.ubator puisse déjà ouvrir ses portes aux premières start-ups est un succès", déclare Bert Mons, directeur général de Voka West-Flandre. "Cela montre qu'il existe une réelle demande pour un écosystème où les jeunes entreprises peuvent s'entraider. Avec les quatre premières start-ups, nous prenons un bon départ et nous mettons maintenant la théorie en pratique".

Le projet est soutenu et soutenu financièrement par de solides entreprises de la région, notamment AZ Sint-Jan, Artes, CNH Industrial, ICO Terminals, MBZ, Pattyn Packing Lines et TE Connectivity.