Il y a quelques semaines, nous analysions la résistance technique des sites américains d’e-commerce, au moment du “Black Friday”. Avec, en conclusion, une apparente adaptation de ces sites à une affluence des sollicitations, et quelques lenteurs ponctuelles. Mais dans l’ensemble, les systèmes informatiques donnaient le change, se montrant plus fiables d’une année sur l’autre.

Et en Belgique ? La société d’analyse de la fiabilité des sites Internet, InternetVista, a étudié les statistiques de réponse des principaux sites de vente en ligne actifs dans notre pays durant la période des fêtes de fin d’année courant du 15 décembre au 3 janvier. Que nous révèlent ces chiffres qu’InternetVista a dévoilés en primeur à “La Libre” ? D’abord, que les sites d’e-commerce ne sont pas tous au même niveau en termes de qualité, et que les plus solides d’entre eux ont certainement bénéficié des investissements consentis pour s’installer sur ce créneau.

Cédric Braem, le patron d’InternetVista, estime que les sites étudiés – une vingtaine d’entre les plus fréquentés – ont réalisé un meilleur score que l’an passé à pareille époque. “Il y a eu moins de pannes rendant ces sites inaccessibles.” Est-ce à dire que l’infrastructure répond mieux aux attentes des consommateurs ? Ici, l’analyse est moins laudative puisque les chiffres montrent que le temps de réponse des sites d’e-commerce belges a augmenté d’une année sur l’autre. Or, explique encore Cédric Braem, “une consultation ralentie des pages, moins aisée, peut dissuader l’acheteur d’aller jusqu’au bout de la transaction, et de payer sa commande”. “L’accessibilité d’un site n’est pas une question uniquement liée à sa qualité technique. La vitesse d’accès aux pages influence directement l’expérience de l’utilisateur sur un site, et donc la probabilité d’achat.”

Quels sont les champions belges de l’e-commerce sur la fin 2009 ? Selon l’étude d’InternetVista, les meilleures performances sont affichées par Delhaize Wine World (vins), eBay (site d’enchères), Free Record Shop (CD/DVD), La Redoute (vêtements) et Neckermann (voyages). Ces sites ont affiché, selon InternetVista qui les a “monitorés”, une disponibilité de 100 % durant la période critique des achats de fin d’année.

Y a-t-il aussi de mauvais élèves ? Oui, le site de bons-cadeaux Bongo a subi d’une part un accroissement de son temps de réponse aux derniers jours de l’année, et une indisponibilité totale cumulée mesurée d’une heure trente-sept. A corriger avant décembre de cette année !