Dernier week-end de bonnes affaires. Les soldes d'hiver se terminent, en effet, officiellement le 31 janvier. L'heure est donc au bilan. Un bilan positif puisque selon un communiqué de la Fedis, la fédération belge de la distribution, "celui-ci indique une augmentation du chiffre d'affaires de l'habillement de 3 pc par rapport aux soldes d'hiver 2006, et des chaussures, de 5 pc".

De même, observe la fédération patronale, "le nombre de pièces vendues était plus élevé qu'au cours des soldes d'hiver 2006".

D'après la Fedis, "la nouvelle collection s'est également étonnamment mieux vendue qu'aux soldes 2006".

Les soldes avaient commencé en fanfare, avec un "pic commercial le premier jour" et "une hausse du chiffre d'affaires de 5 pc par rapport aux soldes d'hiver". D'après une étude de D & KVision menée pour le compte de Fedis auprès de 2 650 consommateurs, 38 pc des clients achètent, au cours des derniers jours des soldes, beaucoup d'accessoires et de petits articles.

Au début de la semaine, l'Union des classes moyennes (UCM) avait elle aussi fait les comptes. "Les ventes réalisées par les commerçants bruxellois et wallons après trois semaines de soldes d'hiver enregistrent une progression moyenne de 3,3 pc par rapport à l'hiver 2006", avait-elle annoncé dans un communiqué après avoir sondé ses membres. L'évolution, précise l'UCM, oscille entre le statu quo et une croissance de 10 pc pour une large majorité d'entre eux.

Globalement, 57 pc des commerçants se disent "satisfaits", tandis que 15 pc sont "mécontents" et que 28 pc n'ont pas d'avis.

"Ce bon résultat fait suite à des ventes d'avant-soldes très acceptables, malgré la météo", précise l'UCM.

Selon l'association, à quelques jours de la fin des soldes, plus d'un commerçant sur deux (58 pc) annonçait son intention de baisser encore ses prix.

© La Libre Belgique 2007