Ce sont principalement des postes de cadres qui seront supprimés. "Nous avons rouvert 124 magasins mais leurs activités sont en-deçà de nos attentes. Le retour à la normale est encore loin et nous devons réduire nos coûts", explique la chaîne de supermarchés.

Debenhams, fondée à la fin du XVIIe siècle, a mis en avril la plupart de ses 20.000 travailleurs en chômage temporaire mais est restée active en ligne.