Les tracasseries administratives constituent le premier obstacle à la bonne marche des affaires pour les indépendants, 72 pc de ceux-ci citant celles-ci en tête de leurs soucis, en particulier lorsqu'elles sont récurrentes, révèle une enquête réalisée par la Syndicat Neutre des Indépendants (SNI).

Le problème des mauvais payeurs vient en 2e place, 69 pc des indépendants étant confrontés à des clients ne payant pas le montant correct ou effectuant leur paiement trop tardivement.

Le "podium" des soucis des indépendants est complété par le problème du recrutement de personnel, de l'"attitude" de celui-ci sur le lieu de travail (maladies fréquentes, exigences, mauvais comportement, etc.) et de la hauteur des salaires. Les secteurs de l'horeca et du commerce de détail se plaignent plus particulièrement des difficultés à trouver le personnel adéquat.

Dans le top 5 des obstacles figurent encore les charges fiscales - en particulier le poids des fiscalités communales et provinciales - et les travaux publics.

Pour 2007, les indépendants attendent une nouvelle amélioration de leur statut social, une baisse des impôts et une simplification administrative sensible.