Pas courant de voir un aéroport (Liège Airport) et son principal client (TNT) devant la justice en train de régler un différend qui aurait pu l'être à l'amiable. Comme nous le révélions le mois dernier (LLB du 26/05), le tribunal de commerce de Liège examinera ce mardi matin une action en référé de l'opérateur express TNT. Mais l'action risque d'être rapidement sans objet, car Liège Airport a décidé de jeter les armes devant TNT. Ce dernier reproche aux dirigeants de l'aéroport d'avoir violé la législation en délivrant une licence de "Ram handling" (assistance en escale sur piste) à Liège Handling Services (LHS). "LHS ne nous dérange pas en tant que société. Mais nous n'acceptons pas que Liège Airport déroge à ses propres règles et viole la législation. Il y a une directive qui règle l'octroi de la licence pour le Ram handling et l'aéroport procède par appel d'offres. Aujourd'hui, il ignore cette procédure et accorde la licence à un opérateur dans lequel il a des intérêts. Nous demandons juste le respect de la loi", nous a confié hier Niky Terzakis, un des directeurs de TNT.

En effet, le groupe TNT est un des trois prestataires (avec Lachs, Aviapartner) à avoir décroché en 2006-2007 une licence de 4 ans pour le "Ram handling" en cargo sur le tarmac liégeois. En "passagers", il partage le gâteau avec Aviapartner. Mais quelle ne fut la surprise de TNT quand il apprend que l'aéroport a autorisé LHS à prester les mêmes services et ce, dit M. Terzakis, "à des prix défiant toute concurrence. Le Ram handling n'est pas le coeur de notre métier, mais il est indispensable pour la pérennité des emplois diurnes et des heures complémentaires que nous proposons à notre personnel à Liège Airport". Il ne voit pas d'inconvénient à ce que LHS soit active sur le site, mais dans l'entreposage, le dédouanement ou la consolidation. D'ailleurs, LHS, filiale d'Aviapartner (51 pc) et de Liège Airport (24 pc) dispose d'un hall d'environ 6000 m2 à cet effet.

Embarrassés par le sujet, les dirigeants de Liège Airport qui reconnaissent en passant la légalité des arguments de TNT ont fait marche arrière et ce, avant même que la justice ne les y contraigne. "Nous avons toujours plaidé pour la légalité, mais il faut aussi voir les conditions dans lesquelles LHS a démarré ses activités, il y a juste quelques mois. De plus, la société se trouve dans la zone nord que nous avons eu du mal à développer. Aujourd'hui, elle s'y installe et projette d'y attirer des compagnies. Mais comme TNT a raison, nous avons décidé de lui retirer la licence de Ram handling", explique Luc Partoune, directeur général de Liège Airport. La société devrait cantonner ses activités à l'entreposage et au dédouanement et laisser le Ram handling à des agents d'Aviapartner.