Nouveau développement en vue pour les deux principaux aéroports wallons. En partenariat avec Meusinvest et la société wallonne des aéroports (Sowaer), les dirigeants de Liège Airport ont proposé aux autorités wallonnes d’assurer la gestion de l’aérodrome de Spa. L’information nous a été confirmée par les différents partenaires. Selon le projet, Meusinvest et Liège Airport monteront dans le capital de l’actuelle société de gestion de l’aérodrome spadois, laquelle est, pour l’instant, une filiale à 100 pc de la Sowaer. Ainsi, les trois partenaires détiendront chacun un tiers du capital qui s’élève aujourd’hui à environ 65000 €. Selon nos informations, Meusinvest a fixé son intervention à un maximum de 100000 €. "Le projet répond à l’initiative lancée il y a environ 3 ans par le ministre wallon André Antoine (CDH) qui souhaitait professionnaliser la gestion des aérodromes présents en Wallonie (Cerfontaine, Saint-Hubert et Spa). Il a été relancé par Liège Airport qui voulait trouver une solution à l’aviation d’affaires et de tourisme qui se développe de plus en plus sur son tarmac. Meusinvest a voulu s’associer à ce projet", nous a confié un responsable de Meusinvest. Le projet répond surtout à une politique de diversification des sources de revenus de Liège Airport, mais en redirigeant l’aviation d’affaires et de tourisme à Spa, les dirigeants dégagent de la place pour un développement plus accru du trafic commercial et de fret à Bierset.

Travaux pour 3,5 millions

La Sowaer finit actuellement les investissements de remise à niveau du site et devrait aussi répondre à une demande des dirigeants de Liège Airport : construire un hangar supplémentaire pour les avions et un hall de maintenance pour les petits aéronefs. Au bout du compte, la Sowaer aura réalisé des travaux pour environ 3,5 millions d’euros. La dizaine d’agents du Met devrait encore rester en place à Spa pendant 5 ans.

Du côté de Charleroi, le déploiement des activités de Ryanair n’empêche pas le développement d’autres opérateurs. Selon nos informations, la compagnie aérienne low cost Wizz Air, leader du secteur en Europe centrale et de l’Est, vient de renouveler son contrat commercial pour 5 ans encore sur le tarmac carolo.

Par ailleurs, BSCA, la société gestionnaire du site, et les dirigeants de la compagnie signeront bientôt un autre contrat confiant le handling des avions de Wizz Air aux agents de BSCA. "Il y a déjà eu un accord verbal sur le sujet et la signature du contrat devrait intervenir d’ici le 15 avril", nous a confié un dirigeant de BSCA. Il nous revient également que la compagnie aérienne hongroise a le projet de relier Charleroi à Kiev, la capitale ukrainienne. "C’est un projet qui leur tient à cœur, mais on attend l’accord de la Direction générale du transport aérien (DGTA) et des autorités ukrainiennes", nous a indiqué une source proche du dossier. Pour rappel, Wizz Air affiche actuellement six destinations au départ de Charleroi : Bucarest, Budapest, Katowice, Prague, Sofia, Varsovie.