Lisa Su, qui dirige la multnationale AMD, spécialisée dans la fabrication de semi-conducteurs, microprocesseurs et cartes graphiques, est devenue la PDG la mieux payée au monde, d'après un classement établi par Associated Press.

58,5 millions de dollars. C'est ce qu'a gagné Lisa Su en 2019, en tant que PDG de l'entreprise AMD. Cette rémunération faramineuse, mutlipliée par 4 en un an, la propulse en tête du classement des PDG les mieux payés au monde, devant David Zaslav, qui dirige la société Discovery (45,8 millions de dollars en 2019) et Roger A. Iger, à la tête de Walt Disney (45,5 millions de dollars).

Dans le détail, outre le million de dollars de son salaire fixe et la prime de performance de 1,2 million de dollars qu'elle a touchée, Lisa Su a également perçu une somme de 3 millions de dollars en actions et 53 millions de dollars en attributions d'actions.

Si le signal envoyé par cette première historique est positif, il n'en reste pas moins exceptionnel. En effet, seules 5% des entreprises du S&P500 - l'indice boursier basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les bourses aux Etats-Unis -  sont dirigées par des femmes et la version 2019 du classement ne compte... qu'une femme en plus par rapport à celui de l'année précédente. 

Associated Press rappelle enfin que si la rémunération médiane des femmes qui composent ce classement est plus élevée que celle de leurs homologues masculins (13,9 millions de dollars contre 12,3 millions de dollars), l'augmentation de celle-ci est bien plus faible (+2,3% pour les femmes entre 2018 et 2019, contre +5,4% pour les hommes).