Lokheed Martin a livré à la base de Burlington, dans le Vermont, son 500e avion de combat F-35, se réjouit jeudi l'entreprise dans un communiqué. 

La flotte de ce modèle a désormais atteint les 250.000 heures de vol. "Le F-35 offre aux forces aériennes une capacité de combat de 5e génération sans précédent au prix d'un avion de 4e génération héritée du passé", se targue Greg Ulmer, vice-président et directeur général du programme F-35 chez Lockheed Martin, qui a rencontré mercredi la Première ministre Sophie Wilmès au sujet du contrat passé avec la Belgique pour la livraison d'une trentaine d'appareils.

Le F-35 opère désormais à partir de 23 bases aériennes réparties à travers le monde. Plus de 985 pilotes et plus de 8.890 techniciens de maintenance ont été formés, se félicite le géant américain.