Le groupe aéronautique a reçu samedi sa première tranche d'aide d'Etat de l'Allemagne. Un peu plus d'une semaine après l'approbation du plan de sauvetage par l'assemblée générale, le groupe aéronautique a perçu une première tranche d'aide d'environ 1 milliard d'euros.

Comme l'ensemble du secteur aérien, Lufthansa a particulièrement souffert de la chute du trafic aérien mondial, liée aux mesures de restrictions causées par la pandémie de coronavirus.

Le premier groupe européen aérien a reçu le 25 juin dernier dernier l'aval de ses actionnaires pour un plan de sauvetage de 9 milliards d'euros de l'État allemand.

Lufthansa va supprimer 22.000 postes et compte se séparer de 100 avions.