Cette année, 889 postes étaient ouverts chez Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, dont plus de 300 ont trouvé preneur. La crise du coronavirus a toutefois entraîné l'annulation de tous les événements de recrutement planifiés entre mars et juin. Infrabel va donc mettre les bouchées doubles dès septembre avec une dizaine de "jobdays" qui seront organisés, notamment en Wallonie.

Les profils recherchés sont surtout des techniciens, des électromécaniciens, des ingénieurs, des profils ICT et des ouvriers qualifiés.

La pyramide des âges chez Infrabel est fortement inversée, explique encore L'Echo: 50% du personnel aura quitté l'entreprise sur la période 2015-2025.