C'est ce qui ressort des chiffres trimestriels publiés par le géant des boissons gazeuses Coca-Cola. Le chiffre d'affaires a augmenté de 5 % par rapport à l'année dernière pour atteindre 9 milliards de dollars (7,5 milliards d'euros). Le bénéfice s'est élevé à 2,2 milliards de dollars (1,8 milliard d'euros), soit 19 % de moins qu'au premier trimestre de l'année dernière.

Coca-Cola dépend pour une grande partie de ses ventes de l'industrie hôtelière, des stades et des cinémas, qui ont fermé dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. L'entreprise dit constater une reprise, notamment lorsque davantage de vaccins sont disponibles, et que l'économie redémarre. Mais le chemin de la reprise reste inégal dans le monde entier, selon le rapport.