Après sa démission forcée de la présidence du conseil d'administration de Fortis suite à la crise financière, Maurice Lippens a remis son mandat d'administrateur indépendant chez Belgacom. Nous avons appris que M.Lippens a aussi démissionné de son mandat de président de la Commission "corporate governance" des sociétés cotées, un des organes de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB). Certaines sources n'excluent pas son retrait de la présidence de Guberna, l'institut des administrateurs qui défend la bonne gouvernance et se veut un organe d'assistance et de conseil des administrateurs. "L'administrateur délégué de Guberna est à l'étranger et le sujet n'est pas à l'ordre du jour", nous a confié Lisbeth De Ridder (Guberna).

Chez Belgacom, la décision que nous révélions en primeur sur notre site Internet a été confirmée vendredi après-midi. "Maurice Lippens a présenté aujourd'hui sa démission pour raisons personnelles au conseil d'administration. Le président du conseil, Théo Dilissen, a pris acte de cette décision. Belgacom respecte cette décision et souhaite vivement remercier Maurice Lippens pour sa contribution active hautement appréciée durant ces années dans son rôle d'administrateur et de membre du comité stratégique et de développement", a indiqué Belgacom dans un communiqué.

Selon des observateurs, cette démission est le résultat des déboires de l'un des princes de l'économie chez Fortis, lesquels ont compliqué sa position chez l'opérateur télécoms historique belge. Pour rappel, Maurice Lippens était perçu le "meneur" d'un groupe d'administrateurs, dont faisaient également partie Georges Jacobs (ex-UCB) et Lutgart Van den Berghe (professeur à l'Université de Gand et à la Vlerick school), qui bataillaient pour la non-reconduction du mandat de Didier Bellens à la tête de Belgacom. Ils lui reprochaient un manque de vision stratégique et de n'avoir pas réalisé de grandes acquisitions à l'étranger. Depuis lors, Didier Bellens a été reconduit à la tête de Belgacom jusqu'en 2015 et c'est l'un de ses principaux opposants qui quitte donc le navire. "Je comprends la décision de Maurice Lippens et je la respecte, c'était un bon administrateur", nous a confié Georges Jacobs.

Maurice Lippens a été nommé pour la première fois administrateur de Belgacom en mars 2004. Son mandat a été renouvelé en 2007. Normalement, son mandat court jusqu'en 2013. Reste à savoir si ses lieutenants resteront à bord. Les mandats d'administrateur de Lutgart Van den Berghe et de Georges Jacobs courent respectivement jusqu'en 2010 et 2013.