Le patron de Ryanair a déclaré, lors d'une interview sur CNBC lundi que la compagnie low-cost Norwegian allait faire faillite tôt ou tard et qu'elle était "condamnée". Le truculent patron de Ryanair qui n'a jamais mâché ses mots estime que la compagnie concurrente Norwegian est condamnée car confrontée à "des dettes énormes".

"Nous assistons à l'émergence de quatre ou cinq grandes compagnies aériennes en Europe et Ryanair est de loin le plus importante en termes de passagers. Vous avez d'ailleurs vu dans nos chiffres que nous avons enregistré une croissance de 11% du trafic", a-t-il déclaré lors de l'émission "Squawk Box Europe" de CNBC.

"Nous réduisons constamment les coûts. Ryanair répercute continuellement ces coûts aux tarifs les plus bas, et c'est ce qui stimule notre croissance et accélère la disparition de compagnies aériennes comme Thomas Cook, Aigle Azur et Norwegian, qui, je pense, suivra prochainement le sort de ces compagnies", a ajouté M. O'Leary.

Interrogé sur le fait que Norwegian allait ou non faire faire faillite, Michael O'Leary a évoqué la décision de Norwegian de vendre des avions.

"Ils ont maintenant recours à la vente d'avions pour lever 50 millions de dollars, ce qui ne paierait pas la facture de carburant pendant une semaine. Norwegian est condamnée, le modèle économique ne fonctionne pas et ils sont maintenant aux prises avec d'énormes dettes. Ce n'est qu'une question de temps avant la faillite", dit-il.