Le "cloud" (informatique à distance) reste le moteur de ses revenus, mais son activité "intelligent cloud", qui comprend sa plateforme Azure pour les entreprises, n'a progressé "que" de 17% (à 13,4 milliards), au lieu de 27% au premier trimestre 2020.

Le titre de la société perdait 2,72% lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.