Le géant américain de l'informatique Microsoft va investir, aux côtés de Honda, de General Motors (GM) et d'autres groupes, plus de 2 milliards de dollars dans la filiale de voitures autonomes de GM, Cruise, valorisée à plus de 30 milliards de dollars par l'opération.

Microsoft et General Motors (GM) entrent à cette occasion dans un "partenariat stratégique de long terme" destiné à accélérer la commercialisation des véhicules autonomes, notamment via des collaborations au niveau de l'ingénierie ou de l'informatique dématérialisée.

© Cruise

Dans la suite, Cruise, basé à San Francisco, prévoit d'utiliser la plateforme informatique de Microsoft, Azure, dans ses véhicules.

"Notre mission visant à offrir des transports plus sûrs, meilleurs et plus abordables à tous n'est pas seulement une course technologique - c'est aussi une course à la confiance", souligne Dan Ammann, directeur général de Cruise. Microsoft, en tant que référence dans la démocratisation de la technologie, nous aidera à multiplier nos capacités à commercialiser notre flotte de véhicules autonomes, entièrement électriques et partagés".

A 30 milliards de dollars, Cruise vaut un peu moins de la moitié de GM en Bourse (environ 76 milliards de dollars actuellement). Le titre du constructeur automobile bondissait de plus de 7% dans les premiers échanges de la séance à Wall Street mardi.

Sous l'impulsion de sa patronne Mary Barra, GM a appuyé sur l'accélérateur ces derniers mois pour le développement de véhicules électriques et autonomes, considérés comme le futur de l'automobile. GM a prévu d'investir sur ce créneau 27 milliards de dollars d'ici 2025.