Après approbation par les autorités de la concurrence, la transaction devrait être finalisée au deuxième trimestre de l'année. Historiquement, il existait une connexion claire entre les deux départements de Miko, le café et les emballages plastiques, explique le CEO Frans van Tilborg. Mais entre-temps, les deux départements sont devenus indépendants, ayant chacun leurs propres besoins d'investissements. 

Or, "nous n'avons qu'un seul portefeuille d'investissement et cela est devenu insuffisant pour permettre aux deux départements de réaliser leurs propres ambitions de croissance et de répondre correctement aux nouvelles tendances de marché", explique Miko.

Miko Pac fera donc partie de l'Allemand Paccor, un groupe au chiffre d'affaires de 600 millions d'euros et comptant 3.000 employés. L'an dernier, Miko Pac employait 500 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 107 millions d'euros.