Mithra est arrivée sur la cote bruxelloise en juin 2015, en vue de financer le développement et la commercialisation de traitements basés sur l’Estetrol, un œstrogène innovant racheté au groupe américain Watson. Le groupe liégeois a développé ses activités de recherche sur plusieurs axes, notamment le développement d’un contraceptif oral appelé Estelle ainsi que d’un traitement pour contrer les effets négatifs de la ménopause, appelé Donesta.

L’année écoulée a été particulièrement riche en annonces concernant Estelle. Après avoir publié des résultats cliniques favorables de Phase III, le groupe a dévoilé des partenaires pour la commercialisation de ce produit en Europe (Gideon Richter) et au Japon (Fuji Pharma). L’annonce d’un partenaire aux États-Unis est attendue d’ici la fin de l’année, ainsi que le dépôt d’une demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA. Les analystes tablent sur des ventes qui pourraient dépasser le milliard d’euros sur ce produit.

Un pipeline qui se remplit

Et dans le même temps, Donesta devrait également commencer ses essais de phase III durant les prochains mois, avec un lancement commercial qui pourrait intervenir d’ici 2023. Le pipeline continue donc de bien avancer, avec plusieurs autres traitements en développement. Après avoir lourdement corrigé l’année, Mithra a rebondi de 33 % depuis le début 2019, et a doublé depuis son introduction à 12 euros. Sa position de liquidités reste solide, ce qui devrait permettre à Mithra de pouvoir assurer le développement de son pipeline sans devoir faire appel à de nouveaux capitaux et d’éviter une dilution des actionnaires actuels. La consommation de cash sera toutefois plus importante en 2019.

Les analystes restent favorables, avec quatre avis positifs sur cinq. L’action cote toutefois au niveau de l’objectif moyen. Mithra annoncera ses résultats semestriels ce jeudi 19 septembre, ce qui constituera également une bonne occasion de donner davantage d’information sur l’avancement des principaux traitements dans le pipeline ainsi que sur la recherche d’un partenaire commercial aux États-Unis. Une collaboration majeure pour le groupe.